Expériences

Pont del Diable

Culturel, Patrimoine

Pont del Diable

Cet aqueduc d’une seule arcade permettait de compenser le dénivelé de la rivière de Pineda afin de transporter l’eau, via un canal d’irrigation, du moulin de Can Bauveta jusqu’aux jardins de Can Oliver del Sitjar. Traditionnellement considéré comme appartenant au Bas-Empire romain, cet ouvrage a fait l’objet d’interventions archéologiques qui démentent cette hypothèse et situent sa construction au XVIIe siècle. Au XIXe siècle il perdit son utilisation première, mais il resta fréquemment utilisé par les habitants pour traverser la rivière.

La légende du Pont del Diable (« Pont du diable ») est bien connue dans la principauté et nombreuses sont les constructions qui portent ce nom ; la plus connue étant le Pont del Diable de Martorell. Selon la légende :

« Une nuit, alors que la rivière était très haute, une paysanne voulait la traverser et ne savait comment faire. Le diable se présenta à elle et lui promit de construire un pont et de le terminer avant le chant du coq et le lever du jour, en échange de son âme. La paysanne accepta. Mais, alors qu’il ne restait que quelques pierres à poser, la paysanne lança un seau d’eau sur un pauvre coq endormi. Ce dernier se mit alors à chanter. Pensant que le jour allait se lever, le diable s’enfuit à toutes jambes et laissa le pont inachevé. Comme le diable n’avait pu tenir sa promesse, la paysanne ne lui donna pas son âme et put ainsi traverser tranquillement la rivière.»

pont del diable ruta origens

Pont Diable MP3

Au XIXe siècle il perdit son utilisation première, mais il resta fréquemment utilisé par les habitants pour traverser la rivière.