Expériences

Rue de Mar

ruta al centre

Rue de Mar

Rue de 800 mètres qui relie la Place Catalunya à la mer. Elle a été ouverte en 1499 par les vicomtes de Cabrera, afin de favoriser le passage des voisins et des marchandises par voie maritime.
L’objectif de l’ouverture de la rue était de faciliter les opérations économiques, en particulier l’échange de céréales et de bétail, car malgré le piratage, la navigation était beaucoup plus rapide et plus sûre que le transport terrestre. Avant l’ouverture de la rue del Mar, les produits étaient principalement reçus sur la plage, mais seulement à travers les rials et les fossés, les routes n’étaient pas appropriées, car entre le noyau de Pineda et la mer il n’y avait pas de route de communication habilitée.
Le 6 Juillet 1499, les vicomtes de Cabrera -Frédéric Enríquez et Ana Cabrera ont acheté Antoni Torroella (marchand), Joan Cànovas (propriétaire de Mas Cànovas), Joan Serra Plan, une bande de terre d’une largeur de 16 Pats sur toute la longueur qui va du Camí Ral à la plage. Pour ces parcelles les vicomtes ont payé 27 livres dans la monnaie de Barcelone devant Bernat Torroella, chez le notaire de Montpalau. Ils ont reconstruit et habilité le chemin, et l’ont vendu, trois jours plus tard, pour le même prix à l’université de Pineda, qui était l’organisme équivalent du conseil municipal actuel.
Un règlement d’usage a été établi pour le transit des biens et des personnes. En particulier, il a établi une commission, « le peuple de la vallée de Puebla Calella, Capaspre et la vallée de Santa Susanna, qui n’ont pas satisfait, payé ou contribué à la taille de répartir le prix de cette route « .
Malgré l’utilisation de la route jusqu’au dix-huitième siècle pratiquement, rien n’a été construit dans la rue de Mar en raison de la piraterie. Une fois le danger disparu, le quartier des pêcheurs a été établi au début de la rue, connue sous le nom de Raval de Mar.
Jusqu’au 19ème siècle, seules les extrémités de la rue étaient urbanisées et la partie centrale était destinée aux champs de culture, les champs « de la ville basse ».
Cette partie de la rue de Mar, appelée Raval de Mar, a été urbanisée à partir de la moitié du XVIIIe siècle, une fois que les pirates avaient déjà cessé de représenter un danger pour les résidents, bien que la route servait continuellement à transporter des marchandises.
Les pêcheurs construisirent les soi-disant « maisons-cuisine », des petites maisons très proches de la plage, où ils travaillaient. Ils avaient une cuisine au rez-de-chaussée, une chambre au premier étage et deux patios, l’un à l’arrière et l’autre à l’avant. La cour de l’avant permettait d’étendre la maison-cuisine jusqu’à la rue, si la situation économique le permettait. Dans l’arrière-cour se trouvait leverger, c’était l’endroit où les filets étaient disposés.
Jusqu’au 20ème siècle, le Raval de Mar a été séparé du noyau urbain de Pineda. La partie centrale de la rue n’était pas urbanisée, il y avait les vergers de la partie basse de la ville.
Le changement commence avec l’arrivée du chemin de fer au village et avec l’arrivée conséquente des voyageurs de Barcelone, pour un but inconnu jusqu’alors, comme les grandes vacances. La ligne Arenys-Tordera a été ouverte en 1859, y compris un arrêt à Pineda de Mar.
Les familles riches de Barcelone ont commencé à arriver à la ville et ont contribué à sa croissance. Entre les années 1890 et 1930 on commence à construire des maisons d’été le long de la rue de Mar, qui sera complètement construite, dans les années 70 du XXe siècle. En 1950, le tronçon de la rue de Mar a été construit, entre les rues Comtal et Progrés, et dans les années 60, des immeubles y ont été construits, complétant toute la rue.

.

.